Comment bien vivre le choc relationnel quand on habite à New York ? – Safe House à New York

Comment bien vivre le choc relationnel quand on habite à New York ? – Safe House à New York

Cet article fait partie d’une série évoquant les différents chocs culturels rencontrés lorsqu’on s’expatrie pour une période supérieure à 6 mois. Cette série est divisée en 4 parties : le choc culinaire, le choc environnemental, le choc culturel et le choc relationnel.

Nous pensons bien connaître nos amis américains tant on regarde sur nos écrans des séries et films qui viennent de là-bas. Il ne faut ceci dit pas oublier que les États-Unis sont un très grand pays. Il y a autant de différences de comportement entre un habitant de Californie et du Texas qu’entre un français et un russe !

Choc relationnel #1 : La mentalité

Les types de comportement, de mentalité dans ce pays sont donc très variables et différents d’une région à une autre. La plupart des américains d’ailleurs apprécient très moyennement les New-yorkais qu’ils jugent arrogants et froids !

Mais si vous êtes français (et même parisien pour ceux concernés), vous allez bizarrement trouver les new-yorkais charmants et affables ! Tout est question de comparaison. Et dans ce domaine, venir de Paris et même de France est un avantage quand on part à l’étranger car le monde entier nous semble… aimable !

Outre ce point positif, vous allez aussi trouver les américains très abordables, curieux et souvent à l’écoute de l’autre, même à New York si vous arrivez à les arrêter dans la rue !!

Choc relationnel #2 : La langue

Évidemment la langue peut être une barrière. Il faut se faire à l’accent mais les new-yorkais ont un accent bien compréhensible contrairement à l’accent du sud du pays qui est plus problématique !

Passé la barrière toute relative de la langue, il faudra s’attacher à des types de comportements auxquels vous n’êtes peut-être pas habitué. Par exemple, les américains ont une vision utilitaire, pragmatique et quelquefois assez froide du rapport humain.

Choc relationnel #3 : La relation Amitié et Travail

Les américains n’hésitent pas à lier l’amitié à l’utilité. En effet, vous serez d’autant plus ami que vous êtes utile professionnellement. On peut prendre pour exemple le fameux concept de réseau qui fera l’objet d’un autre article. Nous sommes loin du concept d’amitié désintéressée très importante en France.

Ils peuvent également être très proches de vous un jour et distants le jour d’après. Les américain passent à autre chose rapidement. Ainsi, la cohérence d’une relation avec un américain peut être problématique. Il est même envisageable de dire que la quantité prime sur la qualité y compris dans le domaine des relations humaines. Là encore c’est une différence importante avec la vieille Europe…

Choc relationnel #4 : Les relations amoureuses

Quant aux relations plus intimes ou amoureuses, il y a là aussi des différences quelque peu choquantes pour qui n’y est pas préparé. Les américains zappent vite. Ils n’hésitent pas à privilégier le professionnel sur le personnel. D’ailleurs, ils vous demandent facilement combien vous gagnez et ne s’intéressent pas à vous si ils considèrent que ce n’est pas assez…

Il faut bien sûr se garder de toute généralité et cela sont des comportements assez courants ! Et cela ne veut dire que tout le monde réagit de la même façon ! Mais attention aux mirages relationnels ou amoureux qui pourraient en faire souffrir plus d’un !

En résumé, il faudra s’adapter tout en apprenant les raisons de ces différences pour mieux les comprendre et en discuter car il est toujours possible de parler, d’échanger…

https://www.coloringpagesforkids.day/
https://www.visa-en-ligne.eu/
https://www.carte-sim.net/
https://www.silk-girl.com/
https://www.carte-sim.eu/
https://www.roaming.re/

Les commentaires sont clos.